Open/Close Menu Susciter le changement pour diminuer l’exposition
à la pollution de l’air et aux perturbateurs endocriniens
photo: campagne tag propre - IEW

En cette semaine de la mobilité, la fédération Inter-Environnement Wallonie a voulu sensibiliser la population et les décideurs politiques au problème grave et sous-estimé de la pollution de l’air produite par le trafic routier. Des « tags propres » ont été effectués pour rendre visible l’omniprésence des tueurs invisibles que recrachent les pots d’échappements et dont les deux principaux sont les particules fines (PM, dont les particules de suies ou « black carbon ») et les oxydes d’azote (NOX).

La voiture tue !

  • 750 décès directs suite aux accidents
  • 2.330 décès imputables annuellement à la pollution de l’air
  • 200 décès imputables au bruit des transports

Total : 3.250 décès par an imputables à notre système de transport, dont 72% sont la conséquence de la pollution de l’air !

C’est à ce constat largement sous-estimé, minimisé ou tout simplement ignoré que l’opération « tags propres » menée par IEW souhaitait sensibiliser les citoyens pendant la Semaine de la mobilité.

Retrouvez ici le communiqué de presse de l’action qui argumente et contextualise l’action de sensibilisation.

Vous trouverez ci-dessous des photos et vidéos de l’opération…

© 2016 - Créé par IEW et propulsé par Wordpress